QueDAL 04

Accueil du site > Activités de l’association > Réhabilitation sociale et solidaire d’un lieu d’accueil et (...)

Réhabilitation sociale et solidaire d’un lieu d’accueil et d’hébergement collectif !

mardi 26 février 2013, par Quedal


Ce projet se divise en 2 volets d’une part la réhabilitation du lieu et de l’autre son animation. Il a fait l’objet de 2 demandes "AMI" à la Région... Nous présentons ici la partie réhabilitation (mais les deux dossiers complets sont joints au format PDF...).

Lieu d’accueil et d’hébergement collectif pour l’émergence d’initiatives sociales et culturelles, solidaires et innovantes

L’objectif principal lié à cette demande d’aide pour l’investissement est de rénover un bâtiment vacant depuis plusieurs années afin d’y faire vivre des projets collectifs pour et par les jeunes, dans une perspective d’innovation sociale et de développement durable.

Nous avons donc décrit plusieurs objectifs spécifiques, complémentaires les uns des autres :
- Permettre aux jeunes en demande d’être hébergés temporairement ou sur le moyen terme dans des conditions sociales et sanitaires décentes
- Favoriser le partage et l’échange à travers la vie quotidienne collective
- Améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment, le confort du lieu et favoriser les économie d’énergie quotidienne

La réalisation des travaux fera partie intégrante de notre projet. Nous les organiserons en collaboration avec des professionnels locaux sous forme de chantiers participatifs, et de chantiers écoles grâce à des partenariats avec les organismes de formation (Carmejane, Gabion, CFA...). Les ouvrages ne permettant pas cette mise en œuvre seront réalisés strictement par des professionnels. Nous privilégierons les matériaux de récupération, les partenariats avec les fournisseurs de BTP locaux pour réduire les coûts.

Les aménagements réalisés seront adaptés aux objectifs. Il y aura des espaces personnels pour l’hébergement ainsi que des lieux collectifs de convivialité. Des salles d’accueil du public seront également aménagées pour les activités organisées. Nous veillerons donc à la mise aux normes du bâtiment pour l’accueil du public (normes ERP).

Nous souhaitons améliorer le confort et l’efficacité énergétique du bâtiment. Toutefois, le coût de ces travaux ne peut être d’ors et déjà être pris dans sa totalité au sein de cette AMI. Certains travaux, secondaires, seront donc réalisés dans un second temps. Nous ferons appel au soutien de collectivités territoriales, d’entreprises, et d’associations afin de trouver les financements nécessaires et des contributions volontaires en nature (matériel, matériaux) pour finaliser les travaux.

A titre d’exemple, nous aimerions isoler par l’extérieur le bâtiment. D’après l’expérience quotidienne des résidents, il n’y a pas eu de surchauffe durant l’été, et il y a une bonne conservation de la chaleur durant l’hiver. Ces travaux ne sont donc pas prioritaires et le coût (env. 60 000 €) n’apparaît pas dans ce premier plan de financement. Par contre, la pose de double-vitrage est impérative afin de compléter efficacement l’isolation déjà existante, et d’isoler du bruits et des vibrations de la route. Les combles seront également isolées correctement en ouate de cellulose car 30% des déperditions de chaleur se font par la toiture.

Objectifs Moyens
Hébergement Rénover des appartements de type F3 à F6 avec une chambre par habitant, des sanitaires et salle de bain dans chaque logement.
Réfection des plomberies et du réseau électrique
Partage
et vie collective
Aménager des espaces de vie collective : cuisine, salle à manger, salon, salle d’activités, jardin
Efficacité énergétique
Confort
Économies d’énergies
Isolation par l’extérieur du bâtiment
Isolation des combles en ouate de cellulose
Eau-chaude solaire
Double vitrage Économiseurs d’eau, lampes économiques, VMC, détecteur de présence...
Enduits naturels et peintures sans COV...
Mutualisation de biens : lave-linge, véhicule, outillage...
Mise aux normes Installation d’extincteur, de sortie de secours et circuits d’évacuation, détecteurs de fumée dans les salles d’accueil, élargissement des portes, rampe d’accès, ascenseur

Le bâtiment permettra d’héberger un minimum de 18 personnes (plus si accueil de couples) au sein de : 3 F2, 2 F4, 1 F6. Pour favoriser la mixité générationnelle, nous faisons le choix d’ouvrir 2 logements F2 à des personnes de plus de 25 ans. Les autres logements seront réservés à des jeunes de 16 à 25 ans, à la recherche d’un emploi, en formation, en difficulté sociale...

Les loyers seront adaptés en fonction des possibilités de chacun. Pour maintenir une mixité sociale, les nouveaux résidents seront accueillis en fonction de leurs motivations à s’investir dans un projet collectif et non en fonction de leurs revenus. Chaque résident passera « un contrat » moral avec les autres résidents concernant son engagement au sein du collectif de vie et son investissement dans l’émergence de projets internes et externes. Chacun s’investira en fonction de ses capacités.

Au delà des résidents, le bâtiment bénéficiera à de nombreux usagers grâce aux activités mises en place sur le lieu : magasin et cantine gratuits, ateliers artistiques (musique, graff...), sportives (boxe, capoeira...), projections-débat ciné-club, soirées concert... Les objectifs et activités sont décrits par objectif dans le second dossier de subvention.

Le principal des activités se réalisera sur le lieu même, à l’ancienne gendarmerie de Forcalquier. Toutefois, dans le biais de partenariat avec les réseaux locaux, dans un objectif de diffusion et d’ouverture vers le public extérieur, nous serons amenés à exporter nos activités sur les places publiques et sur d’autres lieux associatifs.

Les travaux pourront commencer dès l’accord écrit du propriétaire du bâtiment (Conseil Général). Nous estimons à 1 an la durée des travaux. En parallèle des travaux réalisés par des professionnels, des chantiers participatifs et chantiers écoles s’organiseront. Le projet trouvera donc son point de départ dès le début des travaux.


Le bâtiment héberge déjà une dizaine de jeunes de moins de 25 ans, et 5 personnes de plus de 25 ans. Des activités sociales et culturelles y sont déjà en cours depuis plusieurs mois. Un collectif d’une cinquantaine de personnes soutient ce groupe et participe aux actions menées. De nombreux habitants du pays de Forcalquier bénéficient de cette dynamique nouvelle et apprécient ce lieu alternatif. Les résidents, de divers horizons sociaux, mais pour la plupart du département, partagent leur quotidien. Cela permet à ceux en difficulté sociale et personnelle d’échanger, de partager et de trouver un mieux-être grâce à cette vie collective. L’entraide et la solidarité que l’on peut rencontrer dans ce lieu ne se retrouve pas dans des logements individuels, ni dans des lieux d’accueil de jour et d’hébergement d’urgence.

Pour l’efficience de ce projet, nous avons besoin de l’accord du Conseil Général, et souhaiterions qu’il accepte de mettre à disposition de notre association ce bâtiment. Malgré les difficultés de communication avec ce dernier, nous espérons pouvoir ouvrir l’échange à travers le dépôt d’un projet construit répondant à un réel besoin local.

Remarque sur le portage du projet

Actuellement, il existe un collectif de soutien composé de personnes individuelles et d’associations : QueDAL 04, le CRIP, ATTAC 04... Mais ce collectif n’a pas de statut juridique déposé en préfecture. Ne souhaitant pas constituer hâtivement une association afin de répondre à cet appel à projet, les résidents ont proposé à l’association Quedal de déposer ce dossier en son nom. À terme, si le projet est validé et les financements accordés, une association spécifique (déjà en cours de réflexion et de construction) sera créée. Nous réfléchissons également d’ors et déjà à la création d’une société coopérative pour la gestion de l’Hébergement à Loyer Modéré Alternatif et Collectif.

Documents joints

Répondre à cet article

7 Messages de forum


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette